Histoire de France


Services gratuits

Diplomatie


Fiches 1 à 10 sur 436 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10  ·   ·  ·   

16
Juillet
1914
Berlin
Allemagne
5498
 



Edward Grey

Rumeurs de guerre

Le chancelier allemand von Bethmann déclare que la non-responsabilité serbe dans l'attentat ne lui importe aucunement, seule compte la guerre, qui pourrait causer une rupture de la Triple-Entente, ou que l'Allemagne pourra gagner même dans le cas contraire. L'ambassadeur russe en Autriche a vent que quelque chose se prépare contre la Serbie, mais l'ambassadeur autrichien en Russie l'infirme immédiatement auprès du ministre russe des Affaires étrangères



18
Juillet
1914
Belgrade
Serbie
5500
 



von Schoen

Nouvelles rumeurs de guerre

Des rumeurs se répandant concernant un ultimatum autrichien, le premier ministre serbe Pašić déclare qu'il n'acceptera rien qui compromettrait la souveraineté nationale serbe. L'ambassadeur allemand à Paris, von Schoen, peut voir l'ultimatum et note justement en marge que la Serbie n'acceptera jamais ses conditions, incompatibles avec sa dignité nationale, et qu'il devrait en résulter une guerre.



21
Juillet
1914
Vienne
Autriche-Hongrie
5501
 



Zimmermann

Envoi du texte de l'ultimatum à Berlin

Le gouvernement allemand indique aux ambassadeurs français et russe à Berlin qu'il n'a aucune idée de la politique autrichienne à l'égard de la Serbie. En interne, le ministre des Affaires étrangères Zimmermann doute que l'Autriche ose prendre les mesures de guerre qu'il espère. De fait, le texte de l'ultimatum n'est envoyé à Berlin qu'en fin de journée, après que François-Joseph l'ait approuvé lors d'une conférence à Bad Ischl.



22
Juillet
1914
Berlin
Allemagne
5502
 



Conrad von Hötzendorf

Moins d'implication de l'Allemagne

L'Autriche demande à ce que l'ambassadeur allemand à Belgrade présente à la Serbie l'ultimatum puis la déclaration de guerre, mais l'Allemagne refuse pour ne pas paraître trop impliquée. Le chef d'Etat-Major autrichien Conrad rentre en avance de ses vacances dans le Tyrol, ce qui éveille des soupçons à Vienne.



2
Août
1914
Constantinople
Empire ottoman
3756
 



Constantinople en 1909

Signature d’un traité secret

Les négociations menées par l’ambassadeur allemand à Constantinople, le baron Wangenheim, et les membres du Comité central jeune-turc aboutissent à la signature d’un traité secret prévoyant une alliance militaire entre l’Allemagne et l’Empire ottoman contre la Russie.



3
Août
1914
Turquie
5089
 



Liman von Sanders

Mobilisation générale en Turquie

L’Empire ottoman dispose d’une armée entraînée et équipée sur le modèle allemand, encadrée par de nombreux officiers allemands (Liman von Sanders, etc.). L’Organisation spéciale (Teşkilat-i Mahsusa), officialisée le 5 août est chargée missions d’espionnage et d’encouragement de la guerre sainte dans des possessions coloniales européennes. Elle compte 30 000 agents. Les forces ottomanes se répartissent sur un front caucasien contre la Russie (IIIème armée d’Enver Pacha,



8
Août
1914
Saint Pétersbourg
Russie
4700
 



Paléologue

La Russie compte attaquer sans attendre

Joffre reçoit de Paléologue, ambassadeur en Russie, un télégramme précisant que la Russie compte attaquer sans attendre la concentration de tous ses corps d’armée dès le 14 août. Joffre souhaite lancer une offensive le même jour.



9
Août
1914
Paris
France
118
 



Palais Impérial autrichien

La France demande ses intentions à l'Autriche

La France demande ses intentions à l'Autriche auprès de l'ambassadeur le comte Szeczen; Celui-ci nie la participation de troupes autrichiennes aux opérations du front occidental.



9
Août
1914
Berlin
Allemagne
119
 



Bethmann Hollweg

Offre de paix de l'Allemagne à la Belgique



10
Août
1914
Paris
France
121
 



Berchtold

Rupture des relations diplomatiques

Entre la France et l'Autriche-Hongrie. Les ambassadeurs sont rappelés.


Fiches 1 à 10 sur 436 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10  ·   ·  ·   






Accueil    © 2017 - copyrights chrono-guerre14-18.com