Histoire de France


Services gratuits

Guerre aérienne


Fiches 71 à 80 sur 188    ·   ·   ·1 2 3 4 5 6 7 8 9 10  ·   ·  ·   

18
Avril
1915
Belfort
France
4878
 



Escadrille MS 49

L'escadrille MS 49 a été créée, le 18 avril 1915. Entièrement équipée d'avions Morane-Saulnier type L, elle est placée sous le commandement du Cne Constantin Zarapoff. Elle est la première unité de l'aéronautique militaire française a avoir été créée comme escadrille de chasse à part entière. Placée sous le commandement de l'aéronautique de la 7ème armée en charge de ce front, ses équipages vont faire le coup de feu contre les Allemands qui s'aventurent sur les Vosges.



2
Mai
1915
Bron
France
4881
 



Escadrille C 53

L'escadrille C 53 a été constituée à Lyon-Bron, sous le commandement du Cne Arthur Noé, le 2 mai 1915. Le 13 mai 1915, en exécution d'un télégramme du GQG, le Cne Louis Sassary prend le commandement de l'unité. Le 10 février 1916, elle fait mouvement sur la terrain d'Oiry (51). Le 28 février 1916, nouveau changement pour le terrain de Vadelaincourt qu'elle occupe une journée avant de s'installer sur le territoire de la ferme Franoit (55).



10
Mai
1915
Bron
France
4882
 



Escadrille MS 57

L'escadrille MS 57 est créée à Lyon-Bron, le 10 mai 1915. Le 21 mai 1915, les escadrilles MF 16 - MS 15 et MS 57, escadrilles d'armée de la 10ème armée, sont réunies au sein d'un groupe provisoire stationné à Bryas. Le 1er juin 1915, le Cdt de Rose prend le commandement de l'ensemble des groupes de bombardement et de chasse déployés sur la zone de combat de la 10ème armée. En octobre 1916, l'escadrille est rattachée au groupe de combat "Le Révérend".



29
Mai
1915
Bron
France
4858
 



Escadrille 29

L'escadrille 29 est créée le 29 mai 1915 pour remplacer l'escadrille V 29 dissoute le 15 mai 1915. Elle devient l'escadrille de bombardement de Belfort. Cette unité est placée sous le commandement du Cne Maurice Happe. L'escadrille reçoit l'appelation de MF 29, le 4 juin 1915. Ses personnels et le matériel roulant font la liaison entre Lyon-Bron et Belfort par chemin de fer. Il arrive sur place, le 4 juin 1915. L'escadrille réussit de nombreuses missions



1915
Allemagne
4553
 



Avion allemand AGO C II

Avion allemand AGO C II

Les AGO C.I, C.II et C.III étaient des biplans biplaces de reconnaissance allemands utilisés durant la Première Guerre mondiale. L'AGO C.II (désignation constructeur DH-7) fut surtout utilisé pour des missions de reconnaissance armée.



1915
Grande-Bretagne
4554
 



Airco DH.2 britannique

Airco DH.2 britannique

L'Airco DH.2 était un avion de chasse biplan monoplace britannique de la Première Guerre mondiale. Premier monoplace de chasse britannique véritablement efficace, il permit au Royal Flying Corps d’endiguer au printemps 1916 le « Péril Fokker ». Le prototype, qui effectua son premier vol le 1er juin 1915, possédait trois pivots pour la mitrailleuse, et le pilote devait déplacer l’arme (12 kg) d’un pivot à l’autre en vol, en fonction de ses besoins.


1
Juin
1915
Grande-Bretagne
4747
 



Airco DH 2

Premier vol du Airco DH 2

L'Airco DH.2 était un avion de chasse biplan monoplace. Premier monoplace de chasse britannique véritablement efficace, il permit au Royal Flying Corps d’endiguer au printemps 1916 le « Péril Fokker ».



1915
Nancy
France
4737
 



Rassemblement des quatre groupes de bombardements

Sur le plateau de Malzéville, près de Nancy, se rassemblent les quatre groupes de bombardement (GB1 à GB4).



1
Juillet
1915
Allemagne
5201
 



Aviatik C I

Portant la désignation P .25 chez Aviatik, ce biplace de combat dérivé du B.II fut développé en 1915 quand il apparut nécessaire de monter un armement défensif sur les avions d'observation, et s'inspirait beaucoup du B.II produit en Autriche par Ö-UFA. Ce biplace fut produit en série à partir de la fin 1915 par Aviatik mais aussi Hannoversche Waggonfabrik (146 appareils), principalement avec un Mercedes D III de 220 ch.



4
Juillet
1915
Allemagne
4751
 



Albatros C I bombardier

Albatros C I

Cet appareil portant la désignation-constructeur Albatros L.6 était une évolution de l’Albatros B.II apparu début 1915 avec un moteur Benz Bz III de 150 ch, mais surtout une mitrailleuse Parabellum MG14 de 7,5 mm. Parfois équipé d’un moteur Argus Bernleishing de 170 ch ou Mercedes D III de 160 ch, c’était un appareil maniable et rapide, qui surclassait la plupart des avions alliés alors en service au front.

Fiches 71 à 80 sur 188    ·   ·   ·1 2 3 4 5 6 7 8 9 10  ·   ·  ·   






Accueil    © 2017 - copyrights chrono-guerre14-18.com